Accueil
AccueilAcheterVendreSimulation financièreDiagnosticsContactLe ConceptAccès partenairePage Facebook de lagencepaschere

Immobilier Seclin, villas, appartements, terrains



Située au sud de l'agglomération lilloise limitrophe de Wattignies, Templemars, Noyelles-les-Seclin, Houplin-Ancoisne, Gondecourt et Phalempin, Seclin est facilement accessible par les autoroutes A1 et A25. Sa superficie est de 1 742 hectares. Les Seclinois sont au nombre de 12 099.
Les Gaulois ont laissé de nombreux témoignages de leur présence sur le territoire de la commune de Seclin. Ils exploitent les ressources naturelles des marais et élèvent des chevaux en bordure du plateau au nord de la commune. Dès le premier siècle de notre ère, un vaste établissement agricole placé sous le contrôle de l’armée romaine est édifié sur le point culminant de la commune près du Fort de Seclin. Il assure le regroupement des productions céréalières pour l’approvisionnement des troupes. La campagne environnante est organisée selon un parcellaire régulier, régissant l’étendue des exploitations et des propriétés. Seclin est alors un vicus, où une population rurale se rassemble pour le commerce, en bordure de la voie d’Arras à Tournai qui favorisa les échanges entre les deux chefs-lieux de cités gallo-romaines, mais facilita aussi les invasions. La présence de colons germaniques vers la fin du IVe s. de notre ère sur les ruines des domaines gallo-romains n’a donc rien d’étonnant. Ils précèdent de peu les premiers habitats mérovingiens installés dans le quartier de Burgault et dans le centre de la ville près d’un premier édifice de culte construit par Eloi vers 650, à l’emplacement de la tombe d’un martyr chrétien : saint Piat.
Dès la fin de l’époque carolingienne, un collège de chanoines organise la vénération des reliques qui assureront à la ville une grande partie de sa prospérité durant le Moyen-Age. A partir du XIe s. et plus certainement au XIIIe s., un véritable quartier canonial est édifié autour de l’église collégiale sur le modèle des quartiers épiscopaux. Il comprend un cloître, une salle capitulaire, une bibliothèque, une école, une brasserie et des habitations réservées aux chanoines. Son importance est telle à Seclin qu’il conditionne le développement et l’évolution de tout le centre urbain. Les chanoines ont d’ailleurs dans leurs possessions jusqu’au XVIe s. la seigneurie de Seclin et les droits de justice sur la ville. C’est probablement pour compenser ce pouvoir que la comtesse Marguerite de Flandre en 1246 fonde l’hôpital Notre-Dame à Seclin . L’histoire de cette institution est étroitement liée à celle de la ville, de son marais et à celle des luttes incessantes pour le contrôle de l’un des comtés les plus riches et les plus convoités de l’Europe septentrionale : le comté de Flandre. Au XVIe s., la vente de la seigneurie de Seclin par les chanoines à Guislain de Haynin, le premier représentant de la dynastie des seigneurs du Breucq, illustre la séparation des pouvoirs civils et religieux. Les de Haynin protégeront au moins pour un temps les gens de Seclin, dont l’échevinage prendra de plus en plus d’autonomie. C’est aussi à cette époque de troubles religieux que les Seclinois repoussent les “Gueux” venus de Tournai et de Menin dans les marais de Seclin.
Au XVIIe s., la reconquête des campagnes grâce à de nouveaux défrichements et d’une manière générale l’intensification de l’activité agricole créera d’autres richesses et engendrera aussi de nouveaux conflits.
Le XVIIIe s. et la Révolution mettront un terme à l’Ancien Régime et à la légitimité de l’antériorité des idées et des conceptions. La filature de coton Lefebvre-Bourghelle fondée en 1799 est certainement l’un des premiers signes d’une industrialisation naissante dans la métropole lilloise.
Dès 1801, l’installation de la première machine à vapeur actionnant des “mécaniques à tisser” montre comment Seclin participe d’une manière importante à la Révolution industrielle. Les filatures, les tanneries, les brasseries, les distilleries, s’installent et développent sur de grandes échelles, grâce à la mécanisation, d’anciens processus artisanaux. Pour répondre à la demande engendrée par cet essor industriel et commercial, la ligne de la compagnie des chemins de fer du Nord reliant Paris à Lille traverse Seclin en 1846 et, dix ans plus tard, le Conseil général du Nord décide de creuser le canal de Seclin. Le canal de Seclin est creusé à l’initiative d’industriels seclinois regroupés en Société du Canal de Seclin. L’Etat reprendra en charge le canal dès 1873 et terminera les travaux d’aménagement.
Les deux derniers conflits mondiaux n’ont pas épargné le territoire de la commune. Mais l’effort de reconstruction a été important surtout après 1950. Dès le début des années 1960, la première zone industrielle de la métropole lilloise et vraisemblablement l’une des premières du Nord de la France est construite à Seclin. Son plan rationnel (parcellarisation, importance des dessertes et des accès routiers, plantations,...), qui contraste avec l’insalubrité des anciennes fabriques édifiées au centre des villes, sera repris et adapté dans toute la région. Ce rapide survol de l’histoire montre l’importance du patrimoine archéologique et historique de Seclin.
Aujourd'hui Seclin, c'est en ville active avec des commerces de proximité, une zone industrielle  de 170 hectares ou travaillent 5000 personnes,  une zone d'activité Unexpo en bordure de L'A1 à vocation tertiaire avec l'implantation de commerces d'enseignes nationales et internationales.
Seclin acceuille quelques grandes entreprises de l'industrie comme Dassault Aviation , DSM, Bénédicta , mais aussi de nombreuses petites et moyennes entreprises.
 
Seclin est également située à quelques kilomètres  du CHRU de Lille qui figure parmi les plus grands établissements hospitalo-universitaires de France. Le CHRU réunit une communauté de plus de 12 000 femmes et hommes dont l'expertise pluridisciplinaire dans le domaine de la recherche, de l'innovation et des soins est reconnue sur le plan européen.

A Wattignies , ville limitrophe, on y trouve également l'agence immobilière Lagencepaschere.com,  agence immobilière spécialisée dans les transactions de villas, maisons, appartements, fermettes, demeures, propriétés de toutes games de prix. Cette agence immobilière renommée à pris le parti d'appliquer des frais d'agence à taux réduits, ce qui en fait l'agence immobilière la moins chère de toutes celles opérant sur le secteur. Le personnel qui la compose a déja réalisé avec succès 1000 ventes de maisons , appartements ,  villas, fermettes, propriétés sur le secteur de Wattignies, Templemars , Noyelles les Seclin , Faches Thumesnil , Ronchin , Vendeville , Lesquin, Seclin, Gondecourt, Houplin Ancoisne.
L'agence immobilière Lagencepaschere.com dispose de locaux confortables, de belles vitrines ou sont mises en valeur une centaine de belles maisons en vente, appartements, villas, fermettes et propriétés.
Le parc immobilier des résidences principales est composé à 69 % de type maisons ou fermes et à 25 % d'appartements.
Le centre ville est constitué essetiellement de maisons mitoyennes ou individuelles des années 1900 à 1960. Le centre ville de Seclin se prolonge au-dela de la gare par le quartier de Burgault avec également des maisons anciennes.
Quelques lotissements ont été aménagés au fil du temps. On y trouve entre autres le quartier des aviateurs, construit par Batir à partir de 1978, avec des maisons de trois ou quatre chambres, garage et jardin sur des terrains de 300 à 500 m².
Le personnel de lagencepaschere.com, agence immobilière à frais réduits, se tient à votre disposition pour vous présenter les maisons, appartements, et villas qui correspondent à vos souhaits,  ou pour vous apporter toutes les précisions utiles pour la mise en vente de votre maison lors d'une estimation gratuite.
Lagencepaschere.com intervient pour les ventes de maisons, les ventes d'appartements, les ventes de villas, les ventes de propriétés sur Wattignies, Templemars, Noyelles les Seclin, Faches Thumesnil, Ronchin, Vendeville, Lesquin, Seclin, Gondecourt, Houplin Ancoisne, Wavrin.
Tous les chiffres et les statistiques pour mieux comprendre l'Immobilier à Pont à Marcq, l'Immobilier à Faches Thumesnil, l'Immobilier à Wattignies, l'Immobilier à Seclin
Tous nos biens à vendre - Tous nos biens à louer - Toutes nos nouveaux biens
Wattignies 29 biens à vendre - Seclin 5 biens à vendre - La Madeleine 2 biens à vendre - Templemars 1 biens à vendre - Gondecourt 1 biens à vendre

Sites partenaires